Mon premier client

La première agence pour laquelle j’ai travaillé était située dans le centre de Barcelone. Très bien située et très élégante. Elle était située au dernier étage d’un immeuble de bureaux et le simple fait de passer la porte a complètement changé ma perspective. A l’entrée, à droite, il y avait une fille au visage aimable et très souriante. Elle nous a accueillis et expliqué les règles et recommandations propres au lieu. J’étais très heureuse et rassurée de voir que les choses étaient très bien organisées et qu’elles donnaient une confiance et une liberté totale à toutes les filles qui venaient d’arriver. On entends toujours parler de cas de filles qui ont voulu travailler dans ce secteur et qui ont rencontré des problèmes. Je suis arrivée dans une ville inconnue, très loin de chez moi et sans savoir ce que j’allais trouver.

Comme je vous l’ai dit, on m’a traité avec beaucoup de respect et de gentillesse. J’ai donc décidé de rester et de commencer dans cette agence. EJe n’était plus inquiète de savoir où j’étais arrivée. Maintenant, j’imaginais à quoi ressemblerait mon premier client, ma première expérience dans ce monde. J’ai laissé mes valises à l’endroit prévu à cet effet et je me suis mise à me préparer. Me maquiller, me peigner les cheveux et me faire belle pour attendre anxieusement et nerveusement mon premier rendez-vous.

Il s’avère que toutes les filles étaient prêtes, maquillées, peignées et parfumées. En attente d’une présentation. C’est comme ça qu’on appelle quand un client arrive et que nous sortons defiler et que nous passons une par une en nous présentant et saluant. Eh bien, je pense que le jour de mon arrivée était mon jour de chance. J’étais dans la salle de pause en train d’imaginer à quoi ressemblerait mon premier client, et si j’allais pouvoir être à la hauteur. Vous ne savez jamais comment vous allez réagir le moment venu. Soudain, la sonnette a sonné à l’entrée de l’agence, un client est entré et la lumière qui conduit à la présentation s’est allumée.

J’étais l’une des dernières filles. Mon tour est arrivé, je suis allé dans la pièce où le client était assis et en le regardant droit dans les yeux je lui ai dit: – Ravi de vous rencontrer, je m’appelle Anastasia -. Je l’ai embrassé sur chaque joue, j’ai eu un rire coquin et ai quitté la pièce. Ici, pour que le client se sente chez lui, il faut être très courtois et poli. Ensuite, ils nous conseillent de saluer avec gentillesse et de donner deux baisers sur chaque joue, ce qui en Espagne est la façon de saluer et de dire au revoir. Il m’a fallu un certain temps pour m’habituer à ce protocole car dans mon pays on en fait qu’un et parfois cela donne lieu à des situations très drôles hahaha.

Quand j’ai quitté la pièce, j’ai continué de penser à ce client. Il était grand, mince, avait l’air gentil, bien habillé, un long nez et des cheveux bruns. Je ne sais pas si c’est dans ma tête mais je crois qu’au moment où nous nous sommes vus et que nous nous sommes dit bonjour, il s’est passé quelque chose. Bien que tres nerveuse parce que c’était ma première fois, je pensais que ça ne me dérangerait pas si c’était avec lui hahaha, il m’avait vraiment plu et cela m’a donné un peu de calme et de confiance.

Toutes les filles ont fini de passer et nous avons attendu que le responsable nous dise si le client avait aimé l’une d’entre nous.

J’écris un petit paragraphe pour bien expliquer ce point. Rappelez-vous que lorsque je suis arrivée à l’agence, il y avait une fille à droite à la porte d’entrée qui nous a reçus? Elle s’appelle: la responsable. Sa tâche est d’accueillir le client, de le l’inviter dans la salle où se feront les présentations, de lui offrir un verre pour se détendre et de terminer la présentation, elle est en charge de demander au client quelle fille il a préférée.

Finalement, la responsable est venue nous informer de la décision du client et nous a dit qu’il avait immédiatement dit: Anastasia, sans hesiter hahaha. Je ne savais pas si je devais fuir tant j’étais nerveuse ou sauter de bonheur juste pour pouvoir gagner mon premier argent à peine arrivée. Ils ont passé le client dans l’une des chambres et il y a attendu que j’arrive. Avant qu’une fille aille à un (service), elle doit apporter une serviette et tout le nécessaire pour le rendez-vous. J’ai réuni ces choses et suis allée dans la chambre.

J’ai ouvert la porte, pris une profonde inspiration, suis entrée et je l’ai vu assis sur le lit. Il m’a regardé et a dit: – Bonjour Anastasia -. Il avait une voix grave et sensuelle. Timidement et avec un petit sourire, j’ai répondu a son salut. Nous nous sommes embrassés comme si nous nous connaissions déjà. Il a enlevé son manteau et m’a dit: – Assieds toi ici à côté de moi -. Je me suis assise comme une fille obéissante que je suis haha. Il a commencé à m’embrasser lentement du bout de des orteils à mes cuisses, en passant par mes genoux qui tremblaient un peu. J’ai enlevé mes talons l’un après l’autre.

Il a tout fait en me regardant dans les yeux. Ce regard profond et pénétrant m’a beaucoup excitée. Qui n’aime pas être regardée en faisant l’amour?. J’ai enlevé la chemise blanche qu’il portait, je me souviens qu’il était assez beau. J’ai embrassé son cou doucement. Il a mis ses mains sur ma hanche, m’a retournée, m’a jetée sur le lit et a relevé violemment ma robe. Cette délicieuse violence que chaque femme peut désirer. J’étais sur le dos et le client m’a embrassé l’oreille, le cou et est descendu dans mon dos, j’ai adoré ses baisers à ce moment-là.

Je me suis retournée, j’ai lâché mes cheveux, posé mes mains sur ma tête et je me suis agenouillée, toute timidité a disparu a ce moment préci. J’ai défait le bouton et la fermeture éclair de son pantalon. Il m’a regardé avec extase et m’a dit: – Anastasia, je j’ai envie de toi -. Ces mots m’ont enflammée, j’ai enlevé son pantalon puis ai sorti ma langue pour commencer lécher doucement entre ses testicules, remontant jusqu’au bout de son pénis, dessinant un mouvement circulaire sur le bout. J’ai ouvert la bouche et passé mes lèvres d’un côté à l’autre. Enfin j’ai mis son sexe dans ma bouche mouillée. J’ai fait des mouvements lents et concis, mais nous n’en pouvions plus.

Il a attrapé mes cheveux des deux mains et a exercé une pression, j’ai adoré. Il m’a relevée, poussée sur le lit. J’ai ouvert mes jambes et l’ai laissé me regarder pendant que je me touchais, j’ai mis une main sur ma poitrine et me caressai le clitoris avec l’autre. J’ai attrapé sa tête et l’ai mise sur mon vagin, cet homme, mon Dieu, cet homme savait bien se servir de sa bouche et de sa langue. Il m’a léché les hanches, le ventre et les seins. Il a tourné sa langue, me mordant les mamelons, ma peau s’est dressée. J’avais l’impression d’être au paradis, finalement il m’a pénétrée avec sa main dans mon cou. J’ai bougé mes hanches de haut en bas doucement mais profondément, j’aime sentir un homme profondément en moi. Sentir cette petite douleur est très excitant.

Nous laissant emporter par l’excitation, je suis montée sur lui, ai mis ses doigts dans ma bouche et pendant que je léchais ses doigts, il m’a baisée avec intensité. Avec cette intensité, j’ai senti que nous atteignions le paradis pendant quelques minutes merveilleuses. J’ai oublié que j’étais en Espagne, que je travaillais et que mon temps avec cet homme spectaculaire arrivait à sa fin. J’ai fermé les yeux et me suis laissée aller. Nous avons tous deux atteint un orgasme extraordinaire. Je ne voulais pas que le temps se termine, mais malheureusement c’était le cas et j’ai pensé: – Si c’est ca le travail tous les jours, je ne veux faire que travailler hahaha -.

Enfin, nous nous sommes rhabillés, il m’a dit au revoir d’un baiser et a dit: – Merci beaucoup d’avoir rendu cet après-midi si merveilleux. Je peux vous dire qu’à ce jour, j’ai toujours son image dans ma tête et qu’il est l’un des hommes qui a su le mieux me faire l’amour tout en étant un véritable gentleman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *